Dogue de Majorque 974

Portrait de chien

Ses origines:

Le dogue de Majorque résulte d'un croisement de dogues espagnols importés aux Baléares au Moyen-Âge avec les ancêtres des bulldogs anglais, au moment où les Britanniques prirent possession de ces îles (XVIIe siècle).

On les utilisa pour combattre les taureaux, d'où leur nom catalan Ca de bou (chien à taureaux). Les bouchers s'en servirent ensuite pour garder les troupeaux. Le Ca de bou devait attraper le bovin par le mufle pour l'immobiliser avant l'abattage. On l'appelle d'ailleurs également « perro de presa mallorquin » (chien de prise majorquin). On comprend d'où vient le courage du dogue de Majorque !

La race a été officialisée en 1932.

Son caractère:

Le dogue de Majorque, Ca de bou en catalan, est un chien de berger avec un physique de molosse : une intelligence acérée dans une montagne de muscles. Il se révèle un chien de compagnie calme et agréable. Avec les enfants, il est patient et protecteur pour peu qu'ils aient été élevés ensemble.

Envers les étrangers, il peut se montrer méfiant  ; en effet, il se souvient qu'il a été gardien de troupeau et veille sur sa famille. Aboyant peu, son physique et son courage en font un gardien redoutable et impressionnant. Il est affectueux avec ses maîtres. Il peut même parfois se montrer collant et oublier qu'il pèse plus de 30 kg ! Il est parfois agressif envers les autres chiens, notamment entre mâles.

Son éducation:

Le dogue de Majorque, sans être un chien difficile, demande une éducation ferme et une sociabilisation précoce. Il faudra, dès ses deux mois, le sortir beaucoup et le mettre en contact avec tous types de personnes et d'animaux. Un chien non sociabilisé peut devenir craintif et se révéler agressif par peur ; cela peut avoir des conséquences catastrophiques lorsque ce chien a la mâchoire d'un dogue majorquin !

Son mode de vie:

Campagne ou ville, tout lui va. Le dogue de Majorque est un chien calme qui peut vivre en appartement à condition d'être sorti régulièrement. Ne négligez pas le jeu : une clairière, une balle, il sera ravi.

S'il aime se promener avec son maître, le dogue de Majorque n'est pas un chien très sportif. Par exemple, ce n'est pas un chien pour courir, il est trop lourd pour ça et sa face écrasée ne lui assure pas une oxygénation optimale.

Il peut être dressé et utilisé comme chien de sécurité (cela se fait en Espagne).

En raison de son gros gabarit, il n'est pas conseillé aux personnes âgées.

Son hygiène:

Le dogue de Majorque a le poil court, un bon brossage une fois par semaine suffit. On pourra aussi le shampouiner une à deux fois par mois avec un produit spécial chien.

Ses soins:

Les oreilles sont à inspecter et nettoyer une fois par mois. Un couchage moelleux est conseillé pour qu'il ne développe pas de callosités trop importantes au niveau des coudes.

Sa santé:

Comme tous les chiens lourds, le dogue de Majorque peut souffrir des articulations. Il est prédisposé à la dysplasie de la hanche et du coude. En vieillissant, il peut souffrir d'arthrose. En prévention, veillez à ce qu'il ne soit pas en surpoids. En cas de boiterie ou de difficulté au relever, consultez votre vétérinaire : des traitements efficaces l'empêcheront de souffrir.

Surveillez ses oreilles tombantes : il peut développer des otites.

Son alimentation:

Selon son âge, son activité physique ou ses besoins spécifiques, l'alimentation du dogue de Majorque peut varier.

Privilégiez des croquettes pour grand chien telles que l'Euro Premium Large Puppy ou Adult.

Et vous? Vous aimez cette race? N'hésitez pas à nous laisser votre avis dans nos commentaires.